Coaching de dirigeants

Parce qu’un chef d’entreprise ambitionne forcément de développer sa société, Jimmy Béteau a créé en 2010, Zenessor. En aidant les chefs d’entreprise  à avoir  toujours un coup d’avance, Zenessor s’est imposé comme le spécialiste de la formation personnalisée des   dirigeants d’entreprise et s’adresse à tous les domaines d’activités.

Afin de faire progresser le dirigeant dans sa quête de développement, Zenessor intervient à la fois avec des outils et des méthodes adaptés à chaque profil selon le domaine d’activité. Anticipation des points de blocage, choix de stratégies pour gagner en efficacité, prise de hauteur… Autant de compétences transversales que le dirigeant doit intégrer un jour ou l’autre pour pérenniser son entreprise et la faire progresser.
Membre du réseau ActionCOACH, n°1 mondial du coaching d’affaires qui regroupe 1 200 coachs dans une trentaine de pays, Zenessor place véritablement le dirigeant en position privilégiée pour donner de la valeur à son entreprise et lui faire franchir un palier supplémentaire.
Pour faire ses premiers pas avec un coach, Zenessor propose également des sessions particulières, sous la forme d’ateliers découverte, de sessions de formation collective, ou encore de séminaires comme l’Essor du dirigeant (cf. plus bas), et d’apprentissages plus ludiques tels que le « Jeu des Affaires » dont les prochains rendez-vous sont fixés à Auch le 12 septembre.

Une équipe au plus proche des attentes du dirigeant

Actuellement accompagné d’une collaboratrice, Jimmy Béteau, le gérant de Zenessor, a l’ambition de constituer une véritable équipe pour créer un centre de formation personnalisée, spécialisé pour les dirigeants. Le leitmotiv de cette entreprise gersoise de coaching de dirigeants est de « prendre de la hauteur pour donner un nouvel essor à son entreprise ». Un adage que semble confirmer la quarantaine de clients, chefs d’entreprise (dont dix en formation actuellement) qui ont fait appel aux services de Zenessor. « Il faut prendre conscience que l’on a besoin d’être accompagné. Pour nous, le coaching, c’était pour les gros groupes, on pensait que ce n’était pas pour nous. Ça a été très positif, ça permet de prendre du recul, d’avoir une vision extérieure et d’avoir plus confiance en soi », estime Delphine Dupuy, codirigeante de l’entreprise MY Castellanos, spécialisée dans la conception d’intérieur, qu’elle a reprise en 2015 alors qu’elle en était salariée.  Même son de cloche chez A6Landes Informatique, entreprise de service informatique landaise, et son dirigeant Mathieu Épaulard. « A raison d’une séance d’une heure de coaching par semaine pendant six mois, nous avons mis certaines choses en place pour me responsabiliser face aux exigences de dirigeant. Je m’oblige désormais à regarder certains indicateurs que je ne prenais pas en compte », indique-t-il.

 

Retrouvez l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *